AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Acte I : La douleur

Aller en bas 
AuteurMessage
Rouge

Rouge

Points : 56

MessageSujet: Acte I : La douleur   Mar 8 Jan - 20:37



Acte I : La douleur ❞  

Naïa tu te réveilles dans ta chambre, chez toi ou plutôt ton ex chez toi. Tu ne te rappelles pas comment tu t'es fait enlever, tu ne sais même pas ce qu'il s'est passé au manoir Sullivan. Tu ne peux donc même pas savoir ce qui est arrivé à Thelyos. Par contre tu te rappelles avoir subis un passage à tabac dans les règles de l'art. Rien de bien méchant si l'on peut dire. Car en effet tu n'as aucune fracture, aucun os brisés, aucun handicap. Rien de bien sérieux si ce n'est que tu souffres.

Tu te retrouves donc dans ce lieu pas vraiment avec la personne que tu aurais sans doute aimé voir au réveil. Puisqu'il s'agit de nulle autre que ta chère et tendre maman et sa douce voix réconfortante… Ou peut être pas… Elle te rapproche ton contrat auprès des vampires. Elle te sort un « je te l'avais dit » ou « tu aurais dû m'écouter ». Un joli sermon dès le réveil. Quoi de mieux après ce que tu as n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naïa Dewitt

Naïa Dewitt

Points : 110

MessageSujet: Re: Acte I : La douleur   Mar 8 Jan - 21:00

Acte 1 : La douleur


Feat Thelyos
Avant même d’ouvrir les yeux, je ne me sentis pas bien. C’était comme se réveiller en pleine nuit malade au plus au point. Sauf que je n’étais pas malade. Je me souvenais très bien des coups et des mots de colère, de mépris. Je ne me souvenais de rien, pas même de la manière dont j’avais été enlevée. Un noir totale pour être réveillé et subir une mise à tabac. Et alors que je reprenais conscience j’avais mal de partout. Mon corps était endoloris et j’avais l’impression que pas un endroit n’était épargner. Même mon visage me tiraillait. Je ne pouvais ouvrir l’une de mes paupière signe que j’avais au moins un oeil aux bords noirs. Ma gorge était sèche et je ne pouvais pas bouger sans que mes muscles protestent. J’avais froid aussi. Pourtant je sentais être sur une surface moelleuse. Une lit. Mais je n’étais pas assez couverte ou alors peut être étais ce moi qui était trop frileuse. Un bruit agaçant se fait entendre quelque part dans la pièce. Et ce fut une voix coléreuse qui me réveilla au bout. Des reproches. Ma mère. Mon oeil gauche s’ouvrit et je vis son visage courroucer près de moi. J’aurais voulu lui dire quelque chose mais je ne pouvais en placer une. De toute façon ma gorge était enrouée. J’aurai préféré être malade. Et pourquoi étais je chez mes parents et non pas au manoir Sullivan ? Que s’était-il passé ? J’eus soudainement peur qu’il soit arrivé quelque chose au vampire.
lumos maxima


Dernière édition par Naïa Dewitt le Ven 11 Jan - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelyos Sullivan

Thelyos Sullivan

Points : 96

MessageSujet: Re: Acte I : La douleur   Jeu 10 Jan - 15:11

FT. Naïa
On l’avait enfin autorisé à quitter sa chambre après s’être assuré qu’il aille mieux. Maintenant que les formalités étaient remplies. Il était temps pour lui d’aller récupérer ce qui lui appartenait. Aucun risque qu’il laisse sa pomme dans la nature. Il la pensait bien trop manipulable quand on savait comme l’utilisé sans qu’elle ne lui soit retournée. Non pas qu’il y tenait particulièrement, mais elle était sa chose et c’est lui qui s’en débarrassait et non le contraire. C’est bien pour cette raison qu’il se trouvait devant la porte de son ancienne habitation attendant qu’on lui ouvre. Il n’était pas venu seul. Mais il doutait fort qu’il ait besoin d’aide pour impression ou rappeler à l’ordre ses humains. Après tout, les choses que Naia ignorait c’était que ses parents l’avaient bel et bien vendu et il avait horreur de revenir sur les termes des contrats établis. Il allait gentiment leur rappeler sous peine de reprendre tout ce qui lui était dû. Enfin vu le quartier et l’état de la maison, il avait quand même quelque doute sur la possibilité immédiate. Il frappa une nouvelle fois à la porte manquant de l’arracher complètement. Foutus humains qui se permettaient de le faire attendre. La patiente n’était franchement pas sa plus grande force.


(c) ANAPHORE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge

Rouge

Points : 56

MessageSujet: Re: Acte I : La douleur   Ven 11 Jan - 16:01

-


Acte I : La douleur ❞  

Les occupants de la maison n’ont jusque là pas daigner venir t’ouvrir. Tu entends distinctement les paroles de reproche de Soraya, la mère de famille. Tu sais donc que celle-ci est belle et bien là. Bien qu’elle a visiblement mieux à faire que venir t’ouvrir. Tu distingues deux autres présences humaines. L’une d’elle est toute proche, tu es pratiquement sûr qu’elle est derrière la porte. Ta patiente est mise à rude épreuve. Que fais tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelyos Sullivan

Thelyos Sullivan

Points : 96

MessageSujet: Re: Acte I : La douleur   Sam 19 Jan - 19:07

FT. Naïa
Voilà pourquoi il avait bien du mal à supporter les humains. Il avait beau taper contre la porte. Personne ne daignait lui ouvrir la porte. Il donna un coup plus violent contre la porte. La porte céda et tomba au sol. Il remarqua la présence de la sœur de Naia. Les mains dans les poches, il regarde la jeune femme. Il ne demanda pas pourquoi elle n’avait pas ouvert, tout ce qu’il fit s’est entré dans la maison sans demander son reste puisque personne ne semblait le reconnaître. Il avança bien tranquillement sur la porte. C’est encore plus pathétique que ce que j’imaginais. Conduis-moi à ta sœur. Maintenant. Ce n’était pas une demande, mais purement un ordre et il n’attendait pas moins de la jeune fille qu’une pure obéissance. Il pourrait très bien utiliser l’hypnose… Mais il pouvait repérer avec son ouïe chacune des personnes dans la maison. Rien ne le pressait donc. Qu’attend-tu ? Es-tu aussi sourde que tu as l’air sotte et cupide comme tes parents ?


(c) ANAPHORE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge

Rouge

Points : 56

MessageSujet: Re: Acte I : La douleur   Dim 20 Jan - 20:10



Acte I : La douleur ❞  

La jeune femme sursaute et tu peux sentir sa peur s'intensifier. Pourtant Nerri te regardes de façon méprisante. Je n'ai aucun ordre à recevoir de vous.Je ne suis ni sotte ni sourde ! En revanche je ne suis pas votre esclave moi. Donc je vous prierais de me parler autrement. Que je sache je vous ai pas manqué de respect.Elle insiste sur le « moi » et ne bouge absolument de sa place. Mais rien que sa voix t'énerve sans compter son attitude. Et je vous signale que c'est une violation de domicile. Vous n'êtes pas le bienvenue. Sortez ou j'appelle les flics. Et vous paierez pour la porte. Elle désigne la porte sur laquelle tu es perché. Des pas dans l'escalier te parviennent aux oreilles. Des pas furieux. D'ailleurs la mère de Naïa ne tarde pas à arriver. Vous ! Sortez de chez moi ! A cause de vous ma fille a failli y rester ! Je vous interdis de la revoir est ce clair ? Vous n'êtes rien d'autre qu'une menace. Restez loin de nous ! Tu n'es clairement pas le bienvenu et aucune des deux femmes ne semblent vouloir accéder à ta demande et te conduire auprès de ta pomme de sang. Que fais tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelyos Sullivan

Thelyos Sullivan

Points : 96

MessageSujet: Re: Acte I : La douleur   Dim 20 Jan - 20:28

FT. Naïa
Il observa celle qui est censée être la copie conforme de sa pomme de sang. Mais finalement, il n’y avait plus rien de ressemblant entre les deux jeunes femmes. Elle était totalement insipide et même son odeur n’avait strictement rien d’attirant pour lui au final. Il avait juste envie de l’envoyer plus loin pour être tranquille. Il ne comptait pas sa mère qui semblait tout aussi pathétique. Comment pouvait-elle s’habiller aussi richement alors que leur maison tombait en lambeau ? Il ne comprenait pas cette gens qui préférait vivre dans des débris avec de riche vêtement que le contraire. Elles n’avaient certainement jamais réellement connu la faim pour être ainsi. faites donc… Mon avocat les attend avec impatience sur le trottoir avec un dossier complet. Je serais probablement accusé de violation de propriété…. Enfin si on peut appeler ainsi ce taudis… Il les regarde toutes les deux de haut leur montrant clairement d’un regard à quel point il est supérieur par rapport à elle. Il savait à présent ou elles avaient dépensé l’argent qu’elles avaient exigé en échange de la jeune femme. Mais je me demande ce qu’ils penseront du trafic d’êtres humains que vous avez fait en m’extorquant de l’argent en échange de Naia…. Mais je vois que vous avez clairement mal investi la chose. Donc est-ce vraiment dans votre intérêt de les appeler ? Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres. Le prenaient-ils réellement pour un idiot ?


(c) ANAPHORE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Acte I : La douleur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Acte I : La douleur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin de l'acte et passage en beta
» La douleur s'efface [PM] [ avec Faith]
» Parfois, la douleur est si forte qu'on finit par la laisser gagner. [Poulpe d'♥/Night/Perroquet]
» La douleur d'un jugement
» « La torture interroge, et la douleur répond.»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rouge et noire :: Paris :: Arrondissement 18 à 20 :: Habitations-
Sauter vers: