AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au centre commerciale

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 11:01

Au centre commerciale


Feat Noa
Mentalement j’essayais de me rappeller tout ce qu’un humain ou quelqu’un ayant des besoins humains nécessitait que j’achète. Je n’avais plus l’habitude de côtoyer des humains autre que dans mon commerce, alors savoir m’en occuper d’un… Je nous fis monter dans ma voiture, mis le contacte et démarra. Bien comme cela fait très longtemps que je n’ai plus besoin de tout, ni mettre occuper d’un humain… va falloir que tu m’aide et y mette un peu du tient. Et ne me dit pas que tu n’a rien besoin de tout ça sinon cela va m’énerver. Donc si ça peu t’aider pense à un humain lambda… de quoi a t-il besoin pour vivre correctement ? Vêtements, chaleur, eau, nourriture pour la base c’est ça ? Mais pour le détails ? Quantité et autre ? J’ai besoin que tu m’éclair là… de quoi tes anciens mettre se servaient dans la vie de tous les jours ? Je ne voulais pas passer ma vie dans les magasins et ceux ci ne m’aideraient pas vraiment puisque tout était fait aujourd’hui pour sur consommer. Alors certes je voulais qu’il est plus que le minimum syndicale mais je comptais pas acheter tout ce qui se faisait ou était à la mode d’acheter. J’avais des revenus confortables mais fallait pas abuser non plus.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 11:31

FT. Calista
Il était monté dans la voiture à la place qu'elle lui avait indiquée. Il s'était attaché et avait gardé le silence le temps qu'elle parle. Alors, il devait réfléchir de lui-même à ce dont il aurait besoin ? On ne lui avait jamais demandé son avis. On ne le jugeait de toute façon pas assez important pour cela. Il se contentait en général de ce qu'on lui jetait. Il n'avait même jamais mangé à une table, il était bien plus habitué à être au sol comme la bestiole qu'il était. Je ne sais pas ce qu'ils utilisaient… Mes maitres ne m'autorisaient pas… à Me déplacer librement. C'est vrai quoi, il n'avait jamais rien eut à lui, ni même eut le droit de visiter totalement la maison. Généralement, ils envoyaient quelqu'un pour le cherche du point A et l'emmener au point B. Voilà à quoi se résumait sa vie en général. Tout ce que j'avais c'était deux tenues que je devais laver moi-même à l'extérieur quand on m'autorisait à sortir. Et une… Il chercha le mot pour le coup, ce n'était pas une assiette, puisqu'il n'y avait pas de couver. Il avait vu le cuisinier les utiliser et il n'y avait jamais eu le droit. Il s'en souviendrait autrement. Gamelle… Et il m'avait également un collier. dit-il en passant sa main sur l'endroit où il était. N'ont pas qu'il lui manquait, mais cela lui faisait bizarre de ne plus l'avoir. Son regard se posa sur l'extérieur et sur les gens. Il sentit une légère panique montée en lui, mais il cacha les choses. Sa maitresse n'avait pas besoin de savoir qu'il avait horreur des foules.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 14:20

Au centre commerciale


Feat Noa
Cela commençais à sérieusement m’agacer. Ou il n’y m’étais vraiment pas du sien ou alors, plus probable, je n’utilisait pas la bonne méthode. Franchement j’aurai préféré qu’il ne me tombe pas dessus comme ça. Qu’en savais-je moi la façon dont on s’occupe d’un esclave ? Je n’avais pas demandé à connaitre mes origines, j’étais très bien comme ça. J’aimais ma solitude et ma tranquillité quel mal y avait-il ? Etait-ce un crime ? Ou me punissait-on pour une mauvaise action dans mon passé qui m’étais inconnu ? Je soupirais. Décidément fallait au plus vite que je trouve quelqu’un qui puisse m’aider avec Noa. Bon… et bien je me débrouillerais toute seule… on va commencer par quelques vêtements, de la nourriture… de quoi dormir… Même si je ne sais pas trop quoi encore. Et bon c’est vrai j’aime bien l’idée du collier. C’était vrai cela me plaisait. Cela ne collais pas avec l’idée de le rendre moins… esclave mais cela me plaisait vraiment de l’imaginé avec un collier me représentant autours du coup. Je sentais également sa peur, mais peur de quoi ça c’était la question. Pas sûre qu’il me réponde cependant. J’aime bien aussi l’idée d’une boucle d’oreille voir même d’un tatouage…. Pensais-je à voix haute. Je l’avais vu sur certains des sujets de Jacob. Sa seconde notamment et c’était plaisant. J’étais peut être solitaire mais je restais une femme qui adorait les beaux mâles. Et il serait que plus attirant avec tout ça… Bien tu ne me décolles pas dans les boutiques je ne veux ni te perdre ni devoir te chercher partout compris ?
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 15:02

FT. Calista
IIl avait subitement tourné la tête vers elle quand elle avait proposé l'idée du tatouage et de la boucle d'oreille. Lui aussi l'idée lui plaisait énormément. Il se sentirait moins nu comme à présent. Il caressa doucement la peau de son cou en tournant à nouveau le regard vers l'extérieur un peu rassuré à l'idée qu'elle le marquerait. A part le collier il n'avait jamais eu rien de plus alors que certain des esclaves qu'il avait croisés dans la cuisine portait un tatouage. Il aimerait en avoir un également. Il appartiendrait enfin à quelqu'un. Cela voulait-elle dire aussi qu'elle allait le garder ? Il sortit de la voiture quand elle en fit de même alors qu'il se glissa derrière elle pour ne pas la perdre. Sa part féline se réveilla d'ailleurs un peu plus à l'idée que sa maitresse puisse tomber face à un ennemi, mais comme demander, il ne muta pas. Mais il resta derrière elle légèrement paniqué par la foule qui n'était pas réellement dense. Peut-être était-ce l'espace ? Mai… Mademoiselle… Aurais-je, bientôt le collier, la boucle d'oreille et le tatouage ? Il prenait bien garde de rester près d'elle alors que certaine personne lui jetait déjà des regards. Mademoiselle…. Est-ce que ma présence… Vous fait honte ? Son ancienne maitresse n'avait de cesse de le lui répéter quand il avait la chance de sortir.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 15:42

Au centre commerciale


Feat Noa
Je le regardais et sentais sa peur augmentée, donc il n’aimait pas les bains de foule… heureusement que je tenais une petite boutique alors. Je vais t’acheter tout de suite ton collier. Par contre pour la boucle d’oreille et le tatouage il te faudra patienté jusqu’à ce que j’ai obtenu un rendez-vous et trouvé le modèle que je souhaite voir sur ta peau. Bien qu’en soit… je peux te faire le trou avant si tu y tiens vraiment… dis je amusé en dévoilant mes canines dans un sourire diabolique. Mais me repris vite à cause du monde. J’aurai bien été jusqu’à mordre son oreille pour prouver mes dires mais encore une fois le monde faisait que je ne pouvais pas. Et non ta présence ne me fais pas honte, bien qu’avec de meilleurs vêtements se seraient encore mieux. C’est pour ça que… Oh mais oui bien sûr ! Je sautillais sur place en tapant dans mes mains. L’idée du siècle m’étais venu. Les passant me regardèrent comme si j’étais folle. Je les fusillais du regard. Qu’ils se mêlent de leur affaires un peu ! J’ai une idée brillante ! Avec la bonne éducation, des nouveaux vêtements, le tatouage et les bijoux tu seras… mon parfait gentleman rebelle ! Ouh ! Je vais adorer ça ! Tu me tiendras la porte, mes sacs, me tendra ton bras… bref tu seras à mes petits soins. Fière de ma trouvaille je le pris par la main pour l’emmener vers le bijoutier le plus proche proposant des collier pour homme, mais comme j’en cherchais un spécifique je supposais que je devrais faire plusieurs boutiques pour trouver mon bonheur.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 15:58

FT. Calista
Il se laissa entraîna alors qu'elle venait de lui dire ce qu'elle attendait de lui, mais quelque chose clochait selon lui. Il parla tout doucement sachant qu'elle seule pourrait l'entendre. Mais Maitresse… Vous n'aurez pas honte de vous montrer avec moi-même si je suis bien habillé et j'en passe ? Je veux dire… Il hésita sur le coup en rougissant légèrement bien qu'il n'y avait strictement aucune raison. Vous êtes très belle Maitresse, vous pourriez trouver bien mieux que moi ? Il était loin d'être beau et aussi éduqué qu'il ne le devrait par ce qu'elle attendait. Il était bon pour la détendre et le ménage. Le sexe, il n'aurait pas assez pratiqué pour savoir s'il était doué ou non. Mais il y avait peu de chance en cela. Je ne suis bon que pour le ménage et la protection… Vous espérez … Il se tut se rendant compte qu'elle n'allait probablement pas apprécier sa phrase.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 17:11

Au centre commerciale


Feat Noa
Je stoppais net notre avancée pour le regarder, bien que lui fixait le sol à ses pieds. J’ouvris la bouche et la refermais. J’avais devant moi un esclave et quoi que je dise il n’aurait que cette image de lui en tête. Mais j’en avais marre de l’entendre le dire. Alors je l’entrainais dans les toilettes du centre commerciale, remettant à plus tard les achats. Bien sûr il fallut payer l’entrée et bien sûr je dû attendre qu’il n’y ait plus grand monde pour rentrer avec lui chez les hommes… c’était là où il y avait le moins de monde en général. Je fermais la cabine et le poussais à s’assoir sur la cuvette fermée. Alors dis moi… ton ancienne maitresse t’a-t-elle appris à faire plaisir à une femme ? Il avait parler de sexe tout à l’heure mais là il me parlait d’être utile seulement à la tenue d’une maison et la protection… alors je voulais des détails. Tu as dit que tu pouvais servir pour le sexe alors dis moi comment ta maitresse se servait de toi pour se satisfaire ? J’ouvris sa braguette pour sortir sa queue et voir s’il y avait matière à s’amuser ou non. De ce que je voyais il était dans la norme et peut être qu’il aurait le temps de grandir encore, c’était après tout encore qu’un ados. Là tout de suite es tu capable de me faire jouir avec tes doigts ? Es tu capable de me pilonner jusqu’à la jouissance ou dois je tout faire le travail et te montrer ? Heureusement que je portais une jupe et des bas, donc je n’eu que ma culotte à enlever pour que l’on puisse s’amuser. Je m’installais à califourchon sur ses cuisses, il serait toujours temps après de le laisser me doigter s’il savait faire. Ma main entre nos deux corps s’activait à le rendre dur. Alors je vins mordiller son oreille, depuis tout à l’heure cela m’avait donné envie.
lumos maxima


Dernière édition par Calista Reyes le Dim 28 Oct - 18:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 17:28

FT. Calista
Il s'était laissé entrainer par sa maitresse dans ce qui ressemblait à des toilettes. Il se retrouva bien vite assis sur les toilettes et n'osa pas la regarder. Il ne savait pas trop à quoi s'attendre. Mais il fut bien vite fixé par ses premières paroles. Ma Maitresse… Ne m'as pas appris… Il remonta légèrement le regard pour voir ses jambes. Il n'osait pas la regarder encore directement et il n'en serait probablement jamais capable de toute façon. Mais est-ce que c'était réellement important ? Elle m'allongeait sur le lit…. Se plaçait sur moi jusqu'à que je réagisse assez à…Mais il se tut se contenant de gémir alors qu'elle le branlait déjà. Son ancienne maitresse n'aimait pas l'entendre. Il se devait d'être le plus silencieux possible s'il ne voulait pas être punit. Quand il réussit plus ou moins à ne pas gémir constamment il reprit la parole. Elle jouait seul…. Elle ne voulait rien entendre de ma part… Il se mordit la lèvre alors que cela devenait de plus en plus difficile de ne rien dire alors qu'elle lui mordillait l'oreille. Donc je ne sais pas faire avec une femme…

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 17:57

Au centre commerciale


Feat Noa
Je le regardais interloquée cessant pour le coup net de le branler et de le mordiller. Quoi ?! Elle avait eu à disposition un adolescent bien foutu, qu’elle aurait pu éduquer selon ses préférences et rien ? C’était juste un extoy ambulant ? Mais où était le plaisir ?! Je secouais la tête. Décidément ma famille originelle me semblait des plus rabats joie. Tout juste bonne pour une feu grégeois… Et bien avec moi ce sera largement différent. J’aime jouer avec mes amants. J’aime qu’ils me caressent, me touchent et me fassent du bien. J’aime quand ils me dévorent du regard. J’aime le pouvoir que j’ai sur eux. Alors tu vas apprendre. Je te montrerais ce que j’aime et ce que je veux que tu me fasses. J’imaginais déjà tout ce que je pourrais lui montrer. Il n’aurait aucun apriori et serait uniquement basé sur ce que j’aime ou non. Je pourrais en faire ce que je veux. Je souris diaboliquement Oh oui! On va bien s’amuser… Noa, regardes moi… poses tes yeux sur mon corps. N’as tu pas envie de lui faire des choses ? N’as tu pas envie de me toucher ? De me lécher ? J’ouvris docuement mon chemisier laissant dévoilé ma peau et ma poitrine généreuse enfermée dans un soutient gorge sexy. Ce n’était pas parce que je vivais seule que j’étais mal fringuée bien au contraire ! Je fis légèrement glisser mon chemisier de mes épaules. Mais parce que au vues de ce qu’il m’avait dit je pouvais en déduire qu’il ne tiendrait pas la distance. Je ne perdis pas de temps et vins m’empaler sur sa queue. Je vais te donner un aperçu de ce que j’attend de toi… Tu vas placer ta main sur moi et remonter jusqu’à ma poitrine, tu libéreras un de mes sein pour le malaxer. Ensuite tu viendras le sucer avec ta bouche ok ? Et avec mes hanches je commençais déjà à prendre mon pied. On avait pas beaucoup de temps mais je comptais faire ça bien. Je me penchais pour susurrer à son oreille. Et tant qu’il n’y a personne dans ses toilettes je veux entendre tes gémissements et savoir que c’est moi qui provoque tout ça…
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 18:21

FT. Calista
Il redressa le regard pour tomber nez à nez avec sa poitrine. Il avait toujours adoré celle de sa maitresse. Mais celle-ci était encore plus volumineuse, il aima encore plus la chose. Mais il ne put répondre quoi que ce soit que déjà elle bougea sur elle. Il tenta bien de se contenir mais c'était bien différent de son ancienne maitresse. Bien meilleur. Il remonta sa main sur son sein comme elle l'avait demandé et le sortit de son soutien gorge. Il se redressa pour jouer avec son téton. Mais il fut incapable de faire quoi que ce soit. Ses gémissements étaient bien trop présents, c'était tellement bon. Et la douceur de cette poitrine. Combien de fois avait-il rêvé de ne serait-ce en caresser une ? De la voir de prêt ? Et voilà que c'était le cas. Il vint se coller à elle, alors qu'elle continuait à monter et à descendre sur sa queue. Il sera davantage son sein quand le mot maitresse lui échappa. Il réussit à se modérer juste assez pour réaliser ce qu'elle désirait. Mais il fut pris d'une envie et fini par sortir ses deux seins qu'il caressa de ses deux mains alors qu'elle continuait de s'empaler sur lui. Elle voulait qu'il joue, elle voulait partager. N'est-ce pas ce qu'il faisait en ce moment alors qu'il jouait avec sa poitrine. Mais, pris dans sa folie d'enfin assouvir son fantasme il finit par éjaculer probablement trop vite au gout de sa nouvelle maitresse. Pour le coup, il se cacha contre sa poitrine. Quitte à ce que ce soit la dernière fois qu'il la touche autant en profiter. Je suis désolé maitresse…. Je… Que pouvait-il dire ? Qu'il avait pris trop son pied ? Aucun argument ne pouvait le sauver de sa colère de toute façon.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 19:14

Au centre commerciale


Feat Noa
Mes mouvements de hanches s’intensifièrent alors que je cherchais à jouir rapidement. Je gémis soudainement alors que sa pression sur mon sein s’accentua. Je souris bien vite à travers mon plaisir en constatant quel effet lui faisait ma poitrine. Oh ! J’allais tirer avantage de ce fait. Sa jouissance me prit un peu par surprise mais pour le coup cela me fit jouir aussi dans un long gémissement. C’était bon. Et cela serait encore meilleure quand je lui aurait appris quelques petits trucs. J’avais hâte aussi de pouvoir y mêler le plaisir du sang. Mais chaque chose en son temps. Je récupérais son visage pour le sortir d’entre mes seings. Tu t’excuses pourquoi ? J’ai jouit quand tu as exploser en moi alors te biles pas. Mais je vais t’apprendre à tenir la distance. Et je t’apprendrais à aimer aussi autre chose pendant le sexe… Je me redressais et commençais à me rhabiller correctement. Tout en lui ordonnant de faire de même. Donc tu peux rajouter le sexe à la liste des choses pour lesquelles tu peux me servir. Tu as un physique qui me plait et je compte pas m’en privé, surtout quand je vois l’effet que mon corps te fait. Pour le reste je t’éduquerais. Tu vas me servir comme je le désir et pas seulement ce pourquoi on t’as élever. Je le fais pour servir mes intérêts.Peut être que présenter comme cela il accepterait plus… à voir Bien maintenant retournons acheter ton collier ! Une fois rhabiller je nous fis sortir, nous tombâmes bien sûr sur deux mec qui arrivaient. Et je souris simplement indécemment, pas ma faute si les humains avaient des balais dans le cul. Je repris la route vers le bijoutier comme si de rien n’était, le jeune home sur mes talons.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 19:49

FT. Calista
Il la suivait alors qu'il réfléchissait à ce qu'elle venait dire. Alors, comme ça, elle voulait lui apprendre des choses ? N'était-ce pas une perte de temps ? Il ne méritait pas tout ce qu'elle lui offrait. Il allait devoir se montrer parfait pour qu'elle ne soit pas se plaindre. Mais également trouver autre chose pour la rendre heureuse. Car, un bon comportement ne suffirait certainement pas à lui rendre tout ce qu'elle faisait déjà pour lui. Mais il lui restait à trouver quoi. Mais, vu comment c'était partit, il avait bien le temps de trouver quoi. Elle était en train de regarder une vitrine quand il se retourna croissant une odeur qu'il n'aurait pas dues. Et avant qu'ils ne réagissent tous les deux, il se cacha derrière sa maitresse pour qu'il ne puisse pas le voir. Il ne savait pas quoi mais quelque chose lui disait que cela n'était pas bon signe. Quant à sa bête il semblait bien plus intéressé par aller la voir. Mais le jeune humain ne bougeait pas de contre sa maitresse. Tout ce qu'il voulait c'était qu'ils partent et disparaisse aussi vite qu'ils étaient arrivés.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina O'Connel

avatar

Points : 500

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 21:37

Un peu de calme


Feat Nathaniel
Victoire pour moi ! J’avais finalement réussie à convaincre Nathaniel de venir acheter de nouveaux vêtements pour lui. Bon j’avais réussie à n’obtenir que le rachat des vêtements d’hivers et pour lesquels il était vraiment urgent de les remplacés. Mais c’était déjà ça. Surtout quand on connaissait réticence de mon homme à venir faire les boutiques. Bras dessus bras dessous nous traversions la galeries marchandes. Je lui souriais doucement avant d’embrasser sa joue. Cela nous faisais une sortie tout les deux, plus par obligation. Nous avions convenus que tous les autres dominants ne seraient pas de trop pour protéger le clan donc nous étions seuls. Quand tout à coup mon instinct se réveilla. L’un des miens étaient à proximité. Je tournais la tête pour chercher ce qui avait fait réagir la bête quand soudainement je le vis quasiment caché derrière une vampire. Je grognais de mécontentement. Il ne faisait aucun doute que vu son aspect chétif et la peur qu’il dégageait… il n’avait clairement pas l’air d’un adolescent normal. Je pencherais pour l’enfant battu et maltraité. Quelque part il me faisait penser à Mia. Etait ce un esclave ? Un jouet ? Ou autre chose encore ? Mais il n’était pas dit que je laisses faire. C’était l’un des miens, un de ma race et mon devoir était de l’aider. Nath, on peut pas la laisser aux mains de cette vampire ! Regardes comme il a peur, regarde son aspect. C’est un Mia. On peut pas le laisser !
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 21:38

Au centre commerciale


Feat Noa
Pour l’instant ce que je voyais ne me convenais pas, pas du tout ! Je voulais un collier en cuir et près du cou pour mon nouvel petit animal de compagnie. Cela serait très sexy avec la boucle d’oreille et le tatouage. Mais ce que me proposait la bijoutière était trop fin, trop tape à l’oeil. Je n’aimais pas. Je lui demandais si elle n’avait rien d’autre à me proposer, ce qui n’était pas le cas. J’allais donc partir vers un autre bijoutier. Oh j’avait bien sûr sentis la soudaine panique de Noa. Et j’avais également sentis l’approche des deux alphas métamorphe. Bien que j’en ignorais la race. J’attirais le gamin contre moi. Pas que j’avais l’âme de le réconforter mais bon il m’appartenait et donc mon devoir était de le protéger. C’était ce que m’avait enseigner Jacob mais même sans cela j’étais d’accord sur le principe. Je m’apprêtais à partir tranquillement de mon côté ne cherchant nullement l’affrontement ou la provocation quand j’entendis le grognement de la femelle. Je les regardais sans une once de défis mais leur faisant clairement comprendre qu’il ne fallait pas me chercher. Une chose était sûre je savais me défendre et je n’hésiterais pas s’ils se faisaient menaçant.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 22:04

FT. Calista
Il était contre sa maitresse et ne bougeait pas. Celle-ci avait passé un de ses bras autour de son cou alors que l'autre reposait contre son ventre. Il n'avait aucune idée de ce que pensait sa maitresse. Mais on lui avait toujours appris à se méfier des autres métamorphes. Ils ne comprendraient pas sa façon de vivre. Même s'il ne l'avait pas vraiment choisi, pour l'instant, il n'était pas battu et elle semblait vouloir lui apprendre des choses. Elle voulait faire de lui plus qu'un objet et ces étrangers ne lui inspiraient strictement aucune confiance. Il vint poser sa main sur le bras de sa maitresse et se retourna pour cacher son visage au premier grognement. Je ne veux pas partir Maitresse… Il s'accrochait à elle. C'était donc ca sa punition ? Je promets d'ailleurs un meilleur esclave… Mais me laisser pas avec eux. La peur qu'on lui avait inculquée des autres métamorphes remontait en force alors que les deux autres l'observaient. Il ne voulait pas aller avec eux, ils allaient lui faire mal. Si je pars avec eux… Ils vont me faire mal…

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel O'Connel

avatar

Points : 622

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 22:16

FT. Angelina, Calista, noa

Tout comme ma compagne j'avais tourné la tête vers le jeune métamorphe qui s'accrochait férocement à sa maitresse. Il tremblait de peur mais contrairement à Mia ce n'était pas son tortionnaire qui le terrorisait. Au contraire, elle s'accrochait de lui. Non Angy… Oublie deux minutes Mia et regarde réellement son comportement. Il l'attira contre lui pour la calmer et la forcer à regarder réellement avant de l'approcher. Oui, il a peur, cela ne fait aucun doute. Mais pour le moment, sa bouée c'est la fille…. C'est probablement de nous qu'il a peur…. Mia ne s'accrochait pas ainsi à son tortionnaire. Comme ce n'est pas une réaction violente qu'à la fille, mais une de protection… Je comprenais bien son idée de vouloir aider tous les métamorphes enfin particulièrement tous ceux de notre espèce. Mais pour ce cas, nous allions devoir être plus subtile. Que simplement foncé dans le tas. Avant de vouloir l'aider… On va devoir comprendre Je caressais doucement la peau de son ventre alors que je l'avais attiré contre moi. Si tu décides de t'approcher… Fait comme avec Mia quand on l'a sauvé… Mais ne considère pas la vampire comme un ennemi d'accord… ? Je vais passer un appel… Au Maitre de la ville.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina O'Connel

avatar

Points : 500

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 23:46

Un peu de calme


Feat Nathaniel
Les paroles et les bras de mon âme soeur m’empêchèrent de partir directement dans leur directions. Au contraire, je dû sous son conseil mieux regarder. Et il s’avérait que j’avais juger trop vite. Je voyais à présent ce que j’aurais du remarquer dès le début. C’était cette impulsivité qui me faisait défaut qui m’avait presque conduite à une émeute inutile. Heureusement pour nous Nathaniel était là pour rectifier le tire. Pourtant j’aurais dû mieux faire attention aux détails. Le jeune homme avait effectivement peur e nous et non de la vampire. Ce n’était donc pas elle qui lui avait fait du mal au contraire. Qui donc alors ? Et qu’était l’histoire de celui qui pour moi faisait déjà partie des nôtres. D’accord, appel Jacob… je vais voir si je peux engager la conversation avec elle. J’allais utiliser la tactique de l’ignorance avec le jeune homme. Peut être que si je me désintéresserait de lui il aurait moins peur. Si je ne le forçais pas à venir vers nous peut être arrêterait de paniqué et finirait par s’habituer en quelque sorte à notre présence. Ensuite nous pourrions nous intéresser directement à lui. Comme avec une bête sauvage en somme. Nathaniel avait raison y aller franco ne servirait qu’à lui faire peur à lui et l’énerver elle. Rien ne bon n’en ressortirait. Je m’approchais doucement ayant cette fois ci une attitude neutre et posée. Bonjour. Désolée pour ma réaction, ce n’était pas mon intention de vous agresser. Je suis Angelina O’Connel reine du clan des léopards de Paris. Pouvons nous aller parler quelques instant en priver ? J’espérais qu’elle comprendrait le message sous entendu : que nous étions de son espèce à lui et que je voulais parler de lui.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Dim 28 Oct - 23:47

Au centre commerciale


Feat Noa
Je tenais mon tout ressent esclave contre moi sans quitter du regard les deux métamorphe. C’était pas des petites, non ils devaient pas mal haut dans la hiérarchie mais je n’arrivais pas à déterminer qui ils étaient exactement. Je sentis Noa trembler de peur et se retrouver pour se cacher dans mon giron. Ce qui déclencha mes instincts de protection. Sérieusement ? J’avais jusqu’à aujourd’hui réussi à éviter tout affrontement avec d’autres surnaturels et voilà qu’en à peine quelques heures le jeune homme dans mes bras bousculait tout. Je soupirais mais décidais de le réconforter, bien que ce n’était pas exactement mon point. Calmes toi Noa. Je n’ai pas l’intention de te laisser partir avec eux. Je sais même pas ce qu’ils veulent et ne les connais pas. Je ne sais peut être pas quoi faire de toi pour l’instant mais je compte pas te refourguer comme ça. Crois tu qu’autrement j’aurais eu toutes ces idées de projets te concernant ? Tu m’appartiens et je n’aime pas prêter mes affaires. La femelle s’approcha doucement, moins agressive que sa première réaction. Je pris une attitude plus menaçante. Si elle cherchait la bagarre, centre commerciale ou pas elle l’aurait. Je fronçais des sourcils à sa question. Non. Je ne vous connais pas et je ne vous fais pas confiance. Je n’ai nullement envie de vous suivre pour discuter. Alors soit ils l’acceptaient et nous laissaient repartir soit et bien comme ils voulaient mais je ne les suivrais pas. Je n’avais pas aimer son agressivité de tantôt.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Lun 29 Oct - 8:55

FT. Calista
Quand il la sentit s'approcher sa peur augmenta encore et il se colla encore plus à elle. Ses genoux étaient à deux doigts de céder sous son poids. Les larmes étaient prêtes à couler. Au moins avec son autre maitresse il n'avait jamais eu à les croiser. Et les horreurs qu'on lui avait racontées avec les clans lui revenaient en mémoire. Ce qui n'arrangeait pas sa peur bien au contraire. Mais même s'il était mort de peur, il essayait de rester aussi immobile que possible dans les bras de sa maitresse pour ne pas attirer l'attention plus qu'il ne l'avait déjà fait. Même si la peur le tenait entre ses griffes serrées, il ne devait pas faire plus honte à sa maitresse et se rattachait à l'espoir qu'elle lui avait donné. Bientôt elle le marquerait. Bientôt, il lui appartiendrait et personne ne chercherait à le séparer de sa maitresse. Voilà, c'est à ça qu'il devait se tenir pour refouler ce sentiment négatif. Il ne vivrait aucune folie, aucune torture tant qu'il resterait avec elle et qu'il lui obéissait. Cela réussit presque à chasser sa peur, mais pas totalement.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel O'Connel

avatar

Points : 622

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Lun 29 Oct - 9:05

FT. Angelina, Calista, noa

Je m'étais éloigné et commençait à me débattre avec les vampires pour obtenir leur roi. Chose qui n'était pas facile. Du moins je pouvais les comprendre combien tentait de le contacter tous les jours ? Mais pour le moment, je tentais simplement de satisfaire notre besoin de protéger ce jeune. Il ne faisait aucun doute que la vampire n'y était pour rien dans ce traitement. Mais il ne faisait aucun doute que ma compagne ne lâcherait pas le morceau tant qu'elle ne pourrait pas s'occuper de celui qu'elle considérait déjà comme sien. Mais là, ça serait plus compliqué qu'avec Mia, ce n'était pas un être humain qui la possédait et pour toute logique pour le moment, il était sa possession des vampires. Et là, c'était un tout autre niveau de négociation qui allait être levé. L'envie de shopping était envolée remplacée par celle de nos natures qui nous poussait à le protéger et le faire rejoindre notre clan pour son propre bien. Quand enfin j'eus le Maitre au bout du fil, lui-même ne semblait pas comprendre ce qui se passait. Tiens donc ? Etait-ce une rebelle. Je lui décris donc son vampire et me demanda de l'approcher alors que je guettais la réaction de Angelina fasses au refus. Mon Enfant, finit donc ce que tu as à faire… Et vient m'explique ce que tu as fait… J'entendis tout aussi bien qu'elle probablement alors que je m'étais rapproché d'elle pour lui tendre le téléphone. Elle allait lui raconter et nous aurions le droit de comprendre ce qui avait bien pu se passer. Je raccrochais également sans attendre alors, qu'il n'y avait plus rien à ajouter. Jacob nous recevra demain quand il aura eu le fin mot de l'histoire. Soit patiente jusque-là. Je tournais doucement mon regard vers la vampire qui semblait tendu comme un arc. Désolé pour la peur que nous lui infligeons même si nous n'en comprenons pas la raison.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Lun 29 Oct - 20:33

Au centre commerciale


Feat Noa
Ma main était venue naturellement tracer des cercles dans le dos du jeune homme. J’avais peut être hérité de lui contre ma volonté, sans vraiment d’enjouement mais maintenant il était à moi et le protégé était mon devoirs. Même si je ne comprenais pas d’où venait cette peur panique pour les membres de sa races. Au moins j’étais sur qu’il ne se détournerais pas de moi… Je regardais avec méfiance le roi du pard de paris qui se rapprocha mais en entendant les paroles de mon Sire je me détendis un peu. Bien Sire. Murmurais-je pour toute réponse même s’il n’en attendait pas vraiment. J’acquiesçais aux paroles du Nimin-Ra. Bien dans ce cas nous allons reprendre nos achats et notre route et vous de même. Nous nous verrons demain. Jusque là il n’y aurait pas de discussion. Pas alors que Noa flippait à mort, que je ne comprenais moi même pas pourquoi. Et mon Sire aurait des explications avant eux. Je reculais sans les lâcher de regard et finit par m’éloigner non sans rester sur mes gardes. Aller tout va bien Noa ils sont loin et nous avons des choses à acheter. À commencer par ton collier. Ensuite nous irons te chercher de quoi te nourrir, de quoi dormir et des vêtements. Puis nous irons voir mon Sire à qui je te présenterais. Alors ressaisis toi. Dis je fermement.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelina O'Connel

avatar

Points : 500

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Lun 29 Oct - 20:52

Un peu de calme


Feat Nathaniel
Je les regardais s’éloigner pas franchement convaincue des choses mais il semblerait que nous ne puissions faire autrement. De toute évidence nous devrons en passer d’abord par le Maître de la ville. Ah je détestait ça attendre et ne rien faire ou laisser l’un des nôtre entre les mains d’autres. Pourquoi n’avait-elle pas voulut juste discuter ? D’accord ma première réaction avais été légèrement exagérer mais je mettais excuser non ?! Je n’aime pas ça ! Dis je irritée que nous ne puissions rien faire de plus aujourd’hui sans pour autant quitter du regard la direction dans laquelle ils étaient partis. Même si ce n’est pas elle la responsable je n’aime pas que l’un des nôtres n’ai pas le choix et soit remis à d’autre. Tu sais comment je suis… Mais peut être pourrons nous négocier de le garder à l’oeil avec Jacob demain… Je soupirais et secouais la tête. Pourquoi n’a t-elle pas voulu coopérer ?! Nous ne lui voulions rien de mal. Ma prise autours de bras de mon mari c’était fait plus forte bien que rien de douloureux pour lui. Je me retournais vers lui. Promets qu’on fera tout pour le récupérer, ou ne serais ce que garder un oeil sur lui. L’idéal est qu’il puisse venir à la maison. Vois qu’on lui veut aucun mal, qu’il y en a d’autres qui serais ravie de le voir. Peut être que vois les soumis le rassurerais non ? Je spéculais déjà mais je voulais vraiment qu’on puisse s’occuper de ce jeune homme. C’était notre rôle de roi et reine comme il avait été de notre devoir de reprendre le Pard sans roi et reine.  
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel O'Connel

avatar

Points : 622

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Mar 30 Oct - 19:51

FT. Angelina, Calista, noa

J'embrassais tendrement son front alors que je la gardais contre moi. Je n'étais pas aussi confiant qu'elle. Après tout, il réagissait mal à notre présence et ce n'était pas forcement parce qu'on était des dominant. Et même si elle désirait le ramener chez nous, le forcer serait le pire même si nous étions sa famille. Tu vas devoir ronger ton frein, je crois que ce cas va être un peu plus compliqué que Mia, même si on enlève les vampires de l'équation. J'embrassais tendrement son front une nouvelle fois, j'avais cédé mais pour le coup, je n'avais franchement plus envie de shopping et elle n'avait probablement plus la tête a ça non plus. Viens on rentre. Je crois que tu a besoin d'énorme câlin plutôt que du shopping. Et puis s'il a peur de nous, va falloir trouver quelque chose pour le rencontrer sans qu'il meure de peur à chaque fois et être patient. Le truc qui n'est franchement pas ton fort. Je fis donc demi-tour l'entrainant avec moi pour rentrer à la maison où elle pourrait se noyer à souhait dans les bras des soumis.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Mar 30 Oct - 21:01

FT. Calista
Il continua de suivre sa maitresse, mais restait cette fois bien plus prêt d'elle. Lui n'était pas aussi confiant aux autres. Il s'attendait à ce qu'ils viennent le chercher à tout moment. C'était évidant, maintenant qu'il avait été repéré, ils feraient pour le récupérer même l'enlever ! Il avait déjà entendu sa mère lui racontait quelque chose du même genre. Il se rappelait les soirs quand il avait le droit de la rejoindre quand elle le prévenait en le berçant dans ses bras. Il ne faut pas faire confiance aux autres léopard-garou, ils sont cruels. C'était les principales choses qu'il avait retenus. Et il avait retrouvé leur père tué par eux justement. Mais comme lui avait demandé sa maitresse, il devait se reprendre. Il espérait d'ailleurs qu'elle ne lui demande pas pourquoi il avait peur. C'était un sujet qu'il n'avait pas le droit d'aborder avec leur maitre. C'était un secret transmit uniquement dans la famille. Vous avez trouvé votre bonheur ?

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: Au centre commerciale   Mar 30 Oct - 23:07

Au centre commerciale


Feat Noa
J’étais restée sur le qui vive encore un moment, des fois qu’ils nous auraient suivit. Mais il semblerait que non. J’allais toutefois me méfier à l’avenir. J’entrainais donc mon petit animal de compagnie derrière moi à la recherche du collier que j’avais en tête. Et il me fallut deux autre bijouterie avant que je trouve quelque chose qui me convienne. Un collier en cuir rat du cou qui faisait un peu penser à un collier pour chien mais en version beaucoup plus classe. Cela rentrerait juste dans le style que je voulais, du cuir brut et sombre. Cela allait merveilleusement bien. Je demandais à la vendeuse de pouvoir l’essayer. Et sans perdre de temps je le plaçais autour du cou de Noa et serrait au maximum. Euh… vous ne devriez peut être pas le serrer autant… je veux dire… mais elle se tue devant mon regard polaire. J’avais encore le droit de faire ce que je voulais non ? De toute façon ce n’était pas Noa qui aurait dit quoi que ce soit. Voilà ! Parfait ! - Nous avons un bracelet qui va avec si vous le désirez. - Oui ! Dis je avec entrain. Montrez le moi que j’essaie également. Elle me le tendis et je le passait au poignet de Noa. Magnifique ! Et j’achèterait une chaîne pour relier les deux via les fermoir. Cela serait absolument magnifique. Oh ! J’allais adorer ! Moi avoir des goût bizarre ?! Qu’est ce que je m’en moquais. Cela me plaisait alors j’aurais ce qui me plaisait. Je vis également une boucle d’oreille dans le même style et je la pris, une fois qu’il aurait l’oreille percée je lui mettrais celle ci. Je payais le tout pour une petit fortune mais cela valait le coup. Maintenant allons t’habiller et nous finirons par la nourriture.Ton nouveau collier te plait-il Noa ? Moi il me plait, cela me donne envie de te mordre juste à sa lisière…
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au centre commerciale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au centre commerciale
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Centre Commercial de Céladopole
» Au large de Pyrée... la croisière s'amuse! [RP avec Alowin et Soren]
» Centre commercial d'Illumis
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Protocole d’entente sur le centre des Cayes (EDH)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rouge et noire :: Paris :: Arrondissement 9 à 12-
Sauter vers: