AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La valeur d'une vie

Aller en bas 
AuteurMessage
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: La valeur d'une vie   Ven 12 Oct - 0:33

La valeur d'une vie


Feat Noa
Mon petit commerce ne paie pas de mine, il est très modeste par rapport au moyens qye je pourrais y mettre. Après tout celui qui m'a recueilli il y a bien longtemps, moi la pauvre vampire amnésique, avait proposé de financé le lancement de mon établissement. Et c'était qu'il avait largement les moyens. Mais ce n'était pas ce que je voulais. Cela me suffisait, je vivais de ma petit boutique d'herborisme. Tout ce que je voulais c'était d'être tranquille. Je n'avais pas pu empêcher une certaine clientèle porteuse de mauvaise augure comme je disais souvent. En effet quelques sorcières et autres venaient parfois s'approvisionner chez moi. Entre créatures surnaturelles il falalit se serrer les coudes ? Et bien non, pas pour moi. Je n'avais de compte à rendre qu'à mon Maître et cela s'arrêtait là. Oh bien sûr j'étais loyale envers mon clan, après tout je tenais mes valeurs de Jacob. Mais je n'allais pas au delà. Tout ce qui ne concernait pas les vampires de Paris et leur protégés ne me concernait pas. La clochette de mon magasin retentit signe que j'avais un visiteur, je relevais la tête du comptoir d'où je faisais mes compte pour voir une sorcière bien connue. Je ne l'aimais pas et pourtant elle insistait pour venir chez moi. Simplement parce que je me procurait certaines plantes rares. Seulement voilà elel se croyait un peu trop supérieur à mon goût. Plus d'une fois je lui avais gentiement demander de passer son chemin. Mais parfois je n'avais pas vraiment le choix. Je ne m'attendais pas à te revoir. Tu sais que tu ne m'as pas payer la dernière fois ? Si tu n'es pas venue régler ta dette n'espère pas pouvoir à nouveau commercer avec moi. Ele me jeta un regard noire, mais j'étais tout aussi capable de lui rendre un regard polaire. On m'avais plus d'une fois qualifier de reine des glaces. Je n'avais pas peur même si ces pouvoirs étaient grands. Je fronçais des sourcils lorsque je vis qu'une jeune silhouette se tenait dans son ombre. Il avait l'air jeune et sentais la peur. Qui diable était-il ?
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Ven 12 Oct - 10:46

FT. Calista
Pour ne pas changer, il avait suivi sa maitresse. D'habitude, elle lui ordonnait d'attendre à l'extérieur des magasins. Chose qu'il faisait attendant bien patiemment qu'elles reviennent. Elle était déjà venue dans cette boutique. Il savait qu'elle était tenue par un vampire. Il n'appréciait pas de laissait sa maitresse seule avec elle. Mais il ne pouvait pas contrer son ordre. Sa bête était des plus tenter de manger cette suceuse de sang, mais lui, voulait juste protéger sa maitresse. Et cette fois, il fut autorisé à rentrer dans la boutique avec elle. Je ne le sais que trop bien, mais tu as aussi osée me chasser de ton magasin. Elle fit un signe vers lui et il se dirigea vers le comptoir. Il attrapa une petite bourse dans le sac de sa maitresse et la tendit à la jeune femme. Sa maitresse s'estimait bien trop distingué pour réaliser ce genre de choses. C'était à lui son esclave de le faire. Voilà donc ton dût. Je ne te dois donc plus rien. Elle le poussa d'ailleurs plus vers le comptoir contre lequel il se rattrapa de justesse alors qu'il allait tomber. Et ceci est pour toi. Toi la descendante de la grande famille de sorcières Mac Gabhann. Il vivra et mourra pour toi. Il fut tenté de se retourner pour montrer son étonnement, mais cela pourrait bien lui attirer des ennuis. Il se contenta de se laisser glisser à terre résigné. De toute façon il n'était rien d'autre qu'un objet et cela n'était de toute façon pas prêt de changer. Et sans un mot de plus son ancienne maitresse quitta la boutique en l'abandonnant sur place.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Ven 12 Oct - 15:27

La valeur d'une vie


Feat Noa
Je restais hébétée de longues minutes. Elle était partie comme ça. Me laissant une bourse, une être humain et un nom de famille. Sérieusement ?! Mais je me foutais de savoir de quelle famille je déscendais moi ! J'en avais rien à faire de mon passé, c'était si loin que je ne me préoccupait plus de ces détails insignifiant et humain. J'avais mon commerce et ma tranquillité et cette sorcière foutait tout en l'air. PAr dessus le marché elle me refilais un gamin en guise de quoi ? De jouet, d'eclave ? Putain qui faisait ça au XXIème siècle ? Ah oui pardon tout ces vieux de la veille d'être surnaturels. Je soupirais en regardant le pauvre adolescent à genoux attendnat que je décide de son sort. Et s'il y avait bien une chose que j'avais appris de Jacob c'était l'idée que je ne pourrais pas le changer, pas comme ça. Relèves toi. Dans mon magazin je ne veux pas te voir à genoux compris ? Dis je fermement. Il ne comprendrait pas si j'étais gentille et polie avec lui. J'aimerais que tu me dise ton prénom et ce que tu sais faire... s'il devait rester près de moi autant compte le faire participer aux tâches de la boutique, il passerait plus facilement pour un employé. Autrement je finirait par avoir des ennuies avec les humains.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Ven 12 Oct - 17:03

FT. Calista

Il se releva comme elle venait de le demander. Il n'osait pas la regarder ne sachant pas ce qui allait se passer. Il allait devoir très rapidement apprendre comment elle fonctionnait. Il notait déjà la première règle qui consistait à ne pas se mettre à genoux dans son magasin. Bien Maitresse. Il se tenait droit la tête baissée à l'endroit même où la sorcière l'avait abandonné sans la moindre explication. Mais ce dernier point était normal. Un esclave n'avait pas besoin de connaitre les motivations de sa maitresse. Non seulement cela ne le concernait pas, mais il n'était de toute façon pas assez intelligent pour comprendre. Je sais me battre Maitresse. Je sais également entretenir une maison. Je sais également cuisiner Maitresse. Son ancienne Maitresse s'était assuré qu'il sache faire tout cela et bien plus encore. Tout comme il dormait généralement dans un panier pour chien dans la cuisine. Etant un métamorphe, il n'avait pas besoin de chauffage et se contentait du minimum.

(c) ANAPHORE


Dernière édition par Noa Sellier le Sam 20 Oct - 21:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Ven 12 Oct - 22:10

La valeur d'une vie


Feat Noa
Mouais... c’était bien ce que je pensais. Il n’était guère plus qu’un objet dont on se servait... cela me dégoutait. Même Jacob n’était pas aussi cruel avec ses esclaves. Enfin... eux méritaient leur sort. Ce jeune homme n’avait probablement rien demander en venant au monde. Il était simplement né dans la mauvaise famille. Et maintenant c’était moi qui devrais faire toute sa rééducation... Qu’avais-je fais pour qu’on trouble ainsi ma tranquillité hein ?! Deuxième règle dans mon magasin pas de maitresse. Tu m’appelleras mademoiselle. Je n’ai pas envie qu’on me pose des questions. Tu seras donc mon employé si on te demande. Mais la boutique n’étant pas très grande je pourrais rapidement prendre le relais. Bon si tu sais tenir une maison tu pourras t’occuper du nettoyage... Est-ce que tu sais lire et compter ? Ou alors t’occuper de plantes ? J’avais une réserve que je faisais pousser moi même s’il avait la main verte... sinon il pourrait aussi s’occupé des inventaires... sans compter les stocks. Cela serait suffisant pour l’occuper. Et tu ne m’as toujours pas dit ton prénom. Dois-je me répéter ? Dis-je en haussant un sourcil. Je me demandais encore où j’allais le loger. Mon appartement était petit : juste une cuisine ouverte sur le salon, une chambre, une petite pièce qui me servait de bureau et une salle de bain... Par ailleurs j’aurais quelques questions à poser à Jacob sur l’art de s’occuper d’un esclave...
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Dim 14 Oct - 17:54

FT. Calista

Il gardait toujours la tête baissée attendant de voir ce que cela allait donner bien pour le moment, elle se contentait de poser des questions. Il se mordit la lèvre en se rendant compte qu'il avait oublié de répondre à l'une d'elle. C'est Noa, Mai… Mademoiselle. Il se souvint de justesse de comment il devait l'appeler. C'était bien la première fois qu'on lui demanda de l'appeler autrement. Le changement allait être compliqué, mais il allait devoir s'y faire s'il ne voulait pas être punit. Je ne sais ni compter ni lire, ni écrire. Mais j'apprends vite Mademoiselle s'il le fait. Son maître précédent n'avait pas trouvé l'intérêt de lui apprendre. Après tout, une bête n'avait pas besoin de connaitre tout ceci. Tout ce qu'on leur demandait c'était de la protection et d'être invisible à la maison. Et puis, il avait l'habitude d'être totalement invisible, bien que parfois sa maitresse demandait de la satisfaire. Ma maitresse demandait aussi que je la satisfasse sexuellement. Si besoin, je peux aussi le faire avec vous.

(c) ANAPHORE


Dernière édition par Noa Sellier le Sam 20 Oct - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Dim 14 Oct - 20:17

La valeur d'une vie


Feat Noa
Je le regardais intensément. Bien au moins j’aurai matière à travailler avec lui pour l’émanciper. Bien tu vas donc apprendre à lire, écrire et compter. Avoir un animal domestique n’est pas ce que je recherche. Tu devras donc te rendre utile si tu veux pas passer tes journées seul dans mon appartement là haut. Et si j’avais bien compris sa mission de base était de rester avec et me protéger donc le laisser seul serait en soit une punition. Mais comme ça je pourrais l’aider à être plus qu’un objet sans qu’il s’en aperçoive. Car pour lui il resterait à mon service et exécuterait mes ordres. Sauf que je l’amènerai doucement vers une indépendance certaine. Je n’avais pas envie d’avoir un esclave qui ferait pot de fleur. Si je devais le garder autant compte qu’il soit source de distraction. Quant à ta proposition... cela peut se faire. Tu es plaisant à regarder alors pourquoi pas. Un aman disponible mais sans attache voilà qui était parfait. Mais il faut que tu le veuilles. J’ai horreur du viole. Cela ne m’apporte rien. Bien que pour lui la notion de vouloir ou ne pas vouloir devais lui échapper. Mais je ne comptais pas le brutaliser donc je supposais que s’il ressentait du plaisir cela irait. Malheureusement là-dessus je n’obtiendrais pas un oui clair et consenti avant des lustres. Pour le restes je veux que tu manges trois repas par jour, en même temps que moi et à mes pieds. Tu dormiras sur le canapé en attendant que je te trouve autre chose. Tu te laves une fois par jour ou minimum une fois tous les deux jours. Des questions sur les règles de vies ? Mais je me promis d'aller rapidement voir Jacob c'était lui l'expert dans le domaine.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Sam 20 Oct - 21:11

FT. Calista

Il continuait de fixer le sol alors qu'elle lui annonçait clairement comment allait se passer sa nouvelle vie. Il ne savait pas comment prendre l'idée qu'il allait apprendre à lire écrire et compter. Cela lui avait toujours été interdit. Mais elle était la nouvelle maitresse, c'était donc à elle de décider de ce qu'il aurait le droit ou non. Mademoiselle… Je ne dors pas sur un canapé. C'est un endroit trop bien pour moi. Une simple couverture et un coin m'ira parfaitement. On ne l'avait jamais autorisé à plus. Lui-même n'était pas certain de toute façon d'apprécier la chose, il n'avait donc jamais cherché bien loin. Et la dureté du sol l'aidait, à ne dormir que d'un œil quand il devait protéger sa maitresse. Il se promit d'ailleurs de s'installer au pied de la porte de sa chambre dès qu'elle serait endormie comme il l'avait toujours fait. Pour ce qui était du sexe, je suis toujours volontaire Mademoiselle. Il ne peut en être autrement. Avec sa condition la chose était assez rare, mais il devait bien avouer qu'il avait grandement apprécié la chose et ne serait pas contre de recommencer un jour. Surtout qu'elle était très belle à regarder finalement.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Dim 21 Oct - 16:22

La valeur d'une vie


Feat Noa
Hum… ça je m’en étais un peu douter… j’espérais au moins qu’il ressentirait du désir et du plaisir. Je n’avais pas envie de le violer. S’il ne prenait pas de plaisir il ne serait tout simplement pas mon aman. C’était aussi simple. Et s’il se contentait d’être passif et d’attendre que j’ai finis mon affaire idem. Je ne cherchais pas non plus une poupée gonflable. Je réfléchis à autre chose… La journée je meurt, interdiction d’ouvrir les volet ni même les rideaux. Mon chez moi était quasiment tout le temps plongée dans le noir total. Mes rideaux noirs épais occultaient le peu de lumière filtrant à travers les volets. Mais je me demandais bien où je le ferais dormir. De toute évidence au col… pour cela j’allais devoir acheter un futon… mais où ? Dans ma chambre ou dans le salon ? J’étais un cadavre la journée… J’allais devoir lui faire confiance pour ne rien tenter contre moi. Je pris son menton pour le fixer droit dans les yeux. Je ne sais pas pourquoi ton ancienne maitresse t’as laissé à moi. Mais je te déconseille d’essayer quoi que ce soit contre moi en journée. Tu le regretterais amèrement. Compris ? Je le relâchais. Et dernière chose tu veilleras à ce que les bougies soient toujours allumées et les renouvelleras au besoin. Ça c’était pour mon pouvoir puisque je ne pouvais créer du feu j’en avais constamment d’allumer. Même ici dans la boutique. Mon arme de défense préféré. Car qui s’attendait à ce qu’un vampire résiste au feu ?
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Lun 22 Oct - 10:00

FT. Calista

Bien mademoiselle, il en sera fait comme vous le désirez. Bien qu'il allait surement devoir prendre le temps de chercher toutes ces fameuses bougies et apprendre à repérer celle qu'il allait devoir changer. C'était des tâches bien différentes de ce que son ancienne maîtresses lui demandait. Mais il serait totalement capable de satisfaire ses nouvelles demandes. Bien qu'il aurait probablement besoin d'un petit temps d'adaptation. C'était assez perturbant pour lui de ne pas pouvoir l'appeler maitresse. Ou du moins tant qu'il serait dans le magasin. Probablement pourrait-il l'appeler normalement une fois caché derrière les portes closes. Mademoiselle désire également que j'empêche les gens d'entrée quand elle est morte ? Car après tout la défendre c'était dans ses capacités bien qu'elle n'avait pas encore demandé quel genre de bête il était. Bien que Noa ne soit pas réellement presser de la montrer puisque contrairement à lui c'était une parfaite dominante quoi que face à elle peut-être changerait-elle.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Lun 22 Oct - 21:26

La valeur d'une vie


Feat Noa
Je penchais la tête sur le côté en l’étudiant après sa dernière question. Il comptait sérieusement me protéger ? Il me paraissait tellement frêle et fragile… pas vraiment le style de garde du corps que j’imaginais. Sa bête était-elle à ce point différente ? J’avais du mal à le croire. Tu comptes réellement me protéger ? Excuses moi du peu mais tu n’as pas vraiment le profil de l’emploi… Montres moi ta bête… Non attends on va monter dans mon appartement pour ça… j’ai pas envie d’avoir des problèmes avec ce qu’il se passe en ce moment. Je fermais le magasin. De toute façon il n’y avait personne ce soir alors si je fermais un peu plus tôt… Je plaçais un écriteau, baissais les grilles et rangeait la caisse dans le coffre fort. Viens suis moi. Ordonnais-je et sans vérifier qu’il me suivait effectivement je passait pas l’arrière boutique pour rejoindre mon petit T2 situé juste au dessus. Au passage je lui montrais comment y accédé ou accéder à l’arrière boutique si je l’envoyais faire quoi que ce soit. Arrivée dans mon appartement j’utilisais la flamme de l’entrée que je n’éteignais jamais pour allumer toute les autres passant la flamme de bougie en bougie d’une seule pensée. Et bientôt il y eu assez de lumière dans tout l’appartement. J’aimais cette ambiance et cela m’économisait un max d’électricité. Mais peut être que je devrais mettre du chauffage l’hivers avec lui… Je faillis demander mais me ravisais, il allait me répondre qu’il n’en avait pas besoin. Je n’aurais plus qu’à surveiller par moi même. Vas y montres moi ce que tu es et si tu es capable de me défendre.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Mar 23 Oct - 19:03

FT. Calista

Il suivit sa maitresse et écoutait ses explications sur sa futur vie. Mais il se figea quand elle lui demanda de muter. N'ont pas que l'idée de muter le dérangeait. Mais sa bête était assez capricieuse et loin d'être aussi soumise que lui. Bien au contraire elle en ferait qu'à sa tête une fois qu'elle aurait les pleins pouvoirs. Mais il obéit bien sagement et se déshabilla avant de se transformer.

Quand il fut transformé, il s'ébroua et fixa celle qui était à présent sa nouvelle maitresse. Il la fixa dans les yeux, chose que son humain n'oserait jamais faire. Il observa autour de lui, il était dans un endroit bien plus petit que d'habitude. Mais il avait l'impression de se sentir plus à sa place, mais il ne savait pas pourquoi. Il s'étira avant de commencer à faire le tour, bien qu'il semblait totalement détendu, il gardait quand même la vampire à l'œil. Il n'avait pas encore confiance en elle et même si elle était sa maitresse. Il ne comptait pas lui obéir les yeux fermé elle devrait mériter sa place.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Jeu 25 Oct - 21:13

La valeur d'une vie


Feat Noa
En face de moi se trouvais dorénavant un magnifique léopard. J’adorais les félins et lui était vraiment une magnifique bête. Mais je doutais encore un peu de ses capacités. Sans doute devrais je le voir en action pour être convaincue. Je notais également que contrairement à l’humain le félin semblait accepter de me regarder dans les yeux et semblait plus confiant. En somme moins soumis et plus sûr de lui. Bien ! Je doute encore de tes capacités en matière de défense mais… jusque là je n’ai jamais eu d’ennuis que je ne sache résoudre par moi même. Tu me serais d’avantage utile en humain à m’aider dans la boutique. Bien plus qu’en tant que garde du corps. Mais qui sait par les temps qui court… ? Enfin… Tu es autoriser à dormir sur mon lit sous cette forme mais gare à toi si tu essaie de me bouffer dans mon sommeil. Personnellement je n’avais pas non plus de problème à dormir avec l’humain, au réveil il serait d’ailleurs un met appétissant et un jouet des plus tentant. S’il acceptait bien sur la morsure. Et si je ne le forçais pas trop pour les rapports sinon il retournerait par terre. Et je me contenterait des poches de sang de mon frigo et mes amants occasionnels. Tiens ! J’allais devoir investir dans de la nourriture pour lui… Arf… tant de considération humaine qui m’étais jusque là indifférent… Ou vais je trouver un magasin ouvert pour t’acheter ce don tu as besoin ? Pensais je à voix haute. Je m’agenouillais et lui tendis ma main pour voir sa réaction.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Sam 27 Oct - 14:12

FT. Calista

Il émit un grognement à sa première parole comme s'il allait bouffer de la viande froide. Elle n'avait aucun intérêt. Il repéra un canapé avec tout ce qu'il lui fallait, mais avant il s'approcha d'elle pour venir sentir sans main. Y avait-il quelque chose d'intéressant dedans ? Mais bien entendu, il n'y avait rien, un nouveau soupire, cette maitresse commençait quelque peu à désirer. Il se détourna avant même qu'elle ne puisse le toucher pour aller vers le canapé où il attrapa un premier coussin. Il lui fallut plutôt aller-retour et finir avec la couette pour s'installer tranquillement sur le lit improvisé qu'il s'était entamé près de la porte de sa chambre. Il grimpa sur le tas et fit quelque tour sur lui-même pour enfin trouver une position correcte. Il jeta un coup d'œil à sa maitresse. Tiens donc elle ne réagissait pas. Il poussa encore un peu plus la chose en soupirant d'aise installé sur le fauteuil. Son ancienne maitresse l'aurait punit à peine avait-il approcher du canapé, mais elle se contentait de l'observer. Qu'importe, maintenant c'était à lui.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Dim 28 Oct - 0:43

La valeur d'une vie


Feat Noa
Il me snobais… je n’en revenais. Et il eut même l’audace de me chiper ce qui se trouvait sur mon canapé pour se faire son petit nid douillet. Putaint ! Saleté de matou ! Je le fusillais de regard. Mais j’allais vite fait lui acheter ce qu’il lui faudrait. Hors de question qu’il monopolise ma déco. J’étais également à peu près sûr que je ne faisais pas ce qu’il fallait. Une intuition. Mais je ne savais pas quoi faire, je n’étais pas Jacob, ni une dominante. Je n’étais d’ailleurs ni une maitresse vampire ni très haute dans la hiérarchie. Je savais juste me débrouiller seule. Un petit tour chez mon bienfaiteur serait sans doute nécessaire si je voulais pourvoir maitriser la bête. D’ici là je ferais bon gré malgré. Bon et sinon t’es capable de reprendre forme humaine ? Parce que si tu veux de quoi te nourrir et autre les magasins c’est sous forme bipède. Sinon je te laisses seul ici. A toi de voir. Enfin pas sûre que le laisser seul serait une bonne idée s'il me faisait que des conneries. Autant j'adorerais avoir un cassecroute voir un aman plus que désirable, autant si le félin aussi magnifique soit-il était une plaie... cela ne le ferait pas très longtemps.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Sellier

avatar

Points : 59

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Dim 28 Oct - 8:57

FT. Calista
Il soupira une nouvelle fois quand elle lança sa menace. Mais il finit par reprendre forme humaine. Il en profita pour se rhabiller. Et comme il l'avait prévu sa bête avait encore une fois fait une connerie. Son ancienne maitresse évitait donc de le faire venir justement parce qu'il était trop rebelle et quel que soit les coups, rien n'y changeait. Il avait même tendance à se rebelle. Chose qui passait très mal. Mais avant de se rhabiller il ramassa les coussins et la couverture que sa bête avait probablement chapardées et approprier. Il les replaça et se tourna vers sa Maitresse. Nous pouvons y aller Maitresse. Mais je n'ai pas besoin d'aussi belle chose. Et mon ancienne maitresse ne me nourrissait qu'une fois par jour. C'est amplement suffisant… Je n'aurais donc pas besoin de grand-chose. Bien qu'il se souvenait qu'elle voulait qu'il mange trois fois par jour. Mais il n'était même pas certain de pouvoir en manger trois alors qu'il avait ses propres habitudes. Et puis, la nourriture ne l'intéressait pas vraiment, lui tout ce qu'il désirait c'était rendre sa maitresse pour éviter les punitions. Sa survie était tout ce qui comptait en cet instant. Même s'il ne savait pas comment allait réagir sa maitresse. Rajouter à cela ce que venait de faire sa bête elle pourrait décider de punir à la place de la bête. Je… Je…Je suis désolée… Mais ma…. Bête a tendance… Il se tut ne sachant pas quoi dire. Sa bête était rebelle ? Insoumise ? Têtue ? Il y avait bien trop de mot pour la définir réellement. Insoumise… Mon ancienne maitresse n'a jamais réussi à la soumettre.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calista Reyes

avatar

Points : 92

MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   Dim 28 Oct - 10:56

La valeur d'une vie


Feat Noa
J’haussais les épaules peu impressionnée ou vexée en vérité. J’avais tendance à vite oublié les choses alors restée contrariée pour si peu. Non je le voyais plutôt comme un défis personnel. J’allais aller voir Jacob pour apprendre à maîtriser la bête et j’y arriverais, aussi simple que cela. Mais je ne suis pas ton ancienne maitresse il serait temps d’arrêter de me comparer à elle. Je fais les choses à ma manière et je compte bien dresser ta bête. Peu importe le temps ce n’est pas comme si j’en manquais. D’ici là tâche de ne pas faire trop de bêtises ou de récupérer celle que ton félin fera. Et ça ira. Maintenant en route avant que le centre commerciale ne ferme… s’il ferme. Quoi qu’il en soit dépêchons nous. En quelques secondes j’avais récupérer un sac et un blouson, même si je n’avais pas besoin de se dernier se fondre dans la masse était toujours mieux. Surtout en ce moment.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La valeur d'une vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La valeur d'une vie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Valeur de bande]
» valeur en point
» De la valeur nutritionnelle des sandwichs chez Tolkien
» Valeur et civisme
» Valeur des livres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rouge et noire :: Paris :: Arrondissement 18 à 20-
Sauter vers: